Désormais à Lubumbashi, la télé occupe le top 5 des budgets familiaux.

BUDGET FAMILIAL
ICCIE SARL – MODÈLE D’UN BUDGET FAMILIAL ORDINAIRE

Il y a à peine trois ans, que la majeure partie de la population Lushoise se contentait de l’offre analogique des télévisions locales, des programmes pas si riches, des images peu nettes, des bourdonnements dans le son, bref tous les aléas d’une télé analogique.

L’avènement de la TNT, a démocratisé et apporté des grands changement, de nouveaux acteurs et produits naissent sur ce marché de la télévision en plein expansion.

Comment la télé a grimpé jusqu’à occuper le Top5 de nos dépenses?

Tout d’abord, la ville a pour meilleure distraction familiale, la télé. Même quand l’électricité arrive à manquer, un groupe électrogène ou le solaire fait la fête.

La télé occupe une telle importance dans le loisir des ménages, et s’apprécie différemment selon le genre et les âges: les adultes s’intéressent plus aux documentaires, informations,… les tous jeunes sont fan des dessins animés, films-séries, musique.

Selon le genre, les hommes suivent les sports, qui est tout le contraire des dames, qui aiment bien les séries romantiques,… et l’épuisement de l’abonnement est pire que manquer l’électricité, du sel ou du sucre, … au risque de manquer un derby footballistique important, ou une épisode d’une série, d’un dessin animé… tout le monde crie halte, le réabonnement d’abord!

C’est ainsi, que peu peu le réabonnement à la télé, a évincé le loyer, les factures d’eau et d’électricité, les frais scolaires, et même la bouffe, jusqu’à s’insérer dans le Top5 des dépenses ménagères.

Dite nous, quelle place occupe la télé dans le Top5 de vos dépenses?

[polldaddy poll=9973682]

Laisser un commentaire