Ce week-end du 19 mai 2018 au début de la semaine du 21 mai, la tension était palpable dans les arrêts de transport en commun à LUBUMBASHI. Transporteur et usagers, personne ne savait à qui se vouer.

POURQUOI LE TRANSPORT S’ENVOLE ?

La question reste toujours posée tant que les régulateurs du prix de transport public garderont silence.

L’hypothèse la plus plausible serait l’augmentation du prix de carburant à la pompe, qui est passé de 1600 à 1820 CDF, le litre soit une augmentation de 14 %, avec conséquence l’augmentation de 100% du prix de la course en taxi, et 75% pour le bus, soit respectivement de 500 à 1000 CDF, de 300 à 500 CDF.

La population attend la décision de la mairie pour cet état de chose qui bouleverse les budgets de plus d’un.

Nous vous partagerons bientôt l’évolution du prix de transport public, et de l’énergie.

Laisser un commentaire