Montée des prix des produits de première nécessité  dans la ville de Lubumbashi à l’approche  des festivités

Montée des prix des produits de première nécessité dans la ville de Lubumbashi à l’approche des festivités

7 décembre 2021 Non Par Axel MIJI

« De manière générale, à quelques exceptions près, dans une situation où la demande augmente, et l’offre peine à suivre, il en résulte une tension des  prix des biens et services sur le marché, nous renseignent les sciences économiques et des gestions ».

Qu’en est il des vendeurs ?

Dans ce contexte de crise sanitaire due à la COVID-19, et son impact sur l’économie, on ne pouvait espérer une telle hausse de prix des denrées de première nécessité sur le marché.

Certes, la période correspond à la haute saison, où beaucoup réalise leur plus gros chiffre d’affaires, et face à la vitesse de rotation des stocks, très vite les vendeurs se trouvent en rupture de stocks.

Dépendant de la production manufacturière en provenance de la Zambie, Tanzanie, et Afrique du Sud, sans oublier que ces derniers connaissent aussi des difficultés dans la chaîne de production à cause du COVID-19, ainsi donc nos commerçants éprouvent des difficultés d’approvisionnement.

Une autre explication nous fournit pas les vendeurs en rapport avec l’augmentation des prix des biens de première necessité, était le fait d’une conséquence de la crise économique post COVID19 en Zambie, qui a vu sa monnaie perdre de valeur face au dollars, d’ou une inflation observée des prix des différents biens.

Que dire du panier de la ménagère ?

Dans un contexte de crise sanitaire et économique que traverse la RDC, couplé à un pouvoir d’achat déjà faible, la ménagère se plaint de voir son pouvoir d’achat s’éffriter, et s’oblige à survivre.

Ci dessous, un tableau illustratif de l’évolution des prix de première nécessité en ce troisième trimestre 2021:

REFPRODUITSPRIX OCTOBREPRIX NOVEMBREVARIATION
1CHINCHARD carton de 30 kg 150000 FC 163000 FC 13000 FC
2TILAPIA carton de 10 kg 36000 FC 36000 FC 0 FC
3POULET carton de 10 kg 40000 FC 43000 FC 3000 FC
4SUCRE Sac de 50 kg 138000 FC 140000 FC 2000 FC
5HUILE Bidon de 20 litres 70000 FC 82000 FC 12000 FC
6FARINE DE FROMENT Sac de 25 kg 54000 FC 54000 FC 0 FC
7FARINE DE MAIS Sac de 25 Kg 25000 FC 21000 FC – 4000 FC
8RIZ Sac de 25 kg 38000 FC 52000 FC 14000 FC
9SAVON sac de 10 kg 28000 FC 32000 FC 4000 FC
10TOMATES 1 Casier 18000 FC 30000 FC 12000 FC
EVOLUTION DES PRIX DE DENREE DE PREMIERE NECCESSITE A LUBUMBASHI/TRIMESTRE 3-2021

Commentaires:  Le tableau ci haut renseigne une variation à la hausse d’au moins 9% sur les prix de première necessité, d’où le cri de la ménagère.

L’Etat le régulateur

Le rôle régulateur de l’Etat est aussi une réponse à cette situation, que cela soit dans fixation des prix, la constitution des stocks en prévision des festivités, où la rationalisation des chaînes d’apporvisionnement.

Mais aussi promouvoir l’éclosion du secteur manufacturier, qui se plaint du coût d’implantion très élévé en RDC comparativement aux autres pays limitrophes.

Et encore la régularisation passe aussi par la formalisation des petits commeçants afin de permettre à l’Etat de mieux planifier, et réguler.